HARAS DE BOUTTEMONT

GOTLAND

12h00 lundi, mardi, jeudi, samedi.
1’10 CLASSIQUE • READY CASH & SANAWA (JEANBAT DU VIVIER)
Première année de monte
Première année de monte.
Mise à jour : 19 juillet 2020

Sa Carrière de courses
Mise à jour : 19 juillet 2020
Gains: 462.100 € au 19/07/2020

15 courses, 10 victoires & 4 places

1er Prix Emmanuel Margouty (Gr.2) (Vincennes)
1er Prix Maurice de Gheest (Gr.2) (Vincennes)
1er Prix Abel Bassigny (Gr.2) (Vincennes)
1er Prix Paul Karle (Gr.2) (Vincennes)
1er Prix Kalmia (Gr.2) (Vincennes)
1er Prix Ourasi (Gr.3) (Vincennes)
1er Prix  Louis Cauchois (Gr3) (Vincennes)
1er Prix Henri Cravoisier (Gr.2) (Enghien)
1er Prix Phaedra (Vincennes)
1er Prix du Pont Marie (Vincennes)

2ème Prix Victor Régis (Gr.2) (Vincennes)
2ème Prix Pierre Plazen (Gr.2) (Vincennes)
2ème Prix de Rome (Gr.2) (Enghien)

3ème Prix Jacques de Vaulogé (Gr.2) (Vincennes)

AVEC GOTLAND, L’ EXPRESSION « BON SANG NE SAURAIT MENTIR  » PRÉSENTE DE TRÈS HAUTES GARANTIES.

Dix succès (dont six de Gr.2) et quatre accessits. Tel est le bilan de la jeune carrière de Gotland. Du talent donc, mais aussi une génétique hors pair puisque né du phénoménal reproducteur Ready Cash et de la classique Sanawa, triomphatrice dans le Critérium des Jeunes. On lui doit également Dawana 1’10, Fubria 1’13 et Caranca 1’14.

Un pedigree concentrant sept fois le nom de Star’s Pride, via des inbreedings sur Florestan, Nevele Pride et Super Bowl. Les gènes de Speedy Crown, véhiculés par Workaholic, augmentent encore une empreinte américaine en regard de laquelle s’exposent de multiples fleurons tricolores (Chambon P, son père Kerjacques, Fakir du Vivier, Fandango, Jamin, Roquépine, Ua Uka, Tahitienne, Hémevèze…)